Une chaîne d’approvisionnement alimentaire plus équitable: un pas de plus vers la fin des pratiques commerciales déloyales

Le Parlement a adopté son mandat de négociation pour une nouvelle législation de l’UE visant à mettre fin aux pratiques commerciales déloyales dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

L’équipe de négociation du Parlement a désormais le feu vert pour débuter les pourparlers avec la présidence autrichienne du Conseil sur la version finale de la directive. Cette dernière devrait davantage protéger les agriculteurs contre les pratiques commerciales déloyales des acheteurs.


Pour plus d’informations sur la position de négociation du Parlement, cliquez ici.

Le rapporteur et négociateur en chef du Parlement, Paolo De Castro (S&D, IT), a déclaré:

"C’était maintenant ou jamais. Malgré toute la pression exercée ces dernières semaines de la part des lobbys des supermarchés pour enterrer cette législation, je suis ravi que le Parlement nous ait donné son feu vert pour finaliser les travaux sur ces nouvelles règles dont nos agriculteurs ont tant besoin pour mettre fin aux pratiques commerciales déloyales dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Il faut immédiatement commencer les trilogues et les finaliser avant Noël. C’est notre seule chance d’y parvenir avant les élections européennes.

Dans ce combat de David contre Goliath, nous devons armer les plus faibles de la chaîne d’approvisionnement alimentaire afin de garantir l’équité, une nourriture plus saine et des droits sociaux. Nous travaillerons d’arrache-pied pour veiller à ce que les consommateurs continuent d’avoir un large accès aux produits européens de la plus haute qualité."


Prochaines étapes

Le mandat de négociation a été adopté par 428 voix pour, 170 voix contre et 18 abstentions. Les premiers trilogues entre le Parlement, le Conseil des ministres et la Commission européenne ont déjà commencé. Une fois que l’accord sur la version finale de la nouvelle législation aura été conclu, il devra être confirmé par le Parlement et le Conseil.